Blockchain : petit guide pour les néophytes

Imaginez un monde oĂč chaque transaction, chaque Ă©change, chaque marque de propriĂ©tĂ© est enregistrĂ©e de maniĂšre indĂ©lĂ©bile et transparente, un monde oĂč la confiance est codifiĂ©e et dissĂ©minĂ©e Ă  travers un rĂ©seau robuste sans intermĂ©diaires.

Ce monde est dĂ©jĂ  parmi nous, il s’appelle la blockchain

Disclaimer : Ce texte Ă©tait Ă  lire comme un spot TV 😉 (Fin du troll)

Comprendre la blockchain

La blockchain est l’une des innovations technologiques les plus significatives du XXIe siĂšcle. Initialement conçue pour le Bitcoin, elle s’est transformĂ©e en une plateforme qui redĂ©finit la maniĂšre dont nous considĂ©rons les transactions et la propriĂ©tĂ© numĂ©riques.

Origine de la blockchain

DĂ©veloppĂ©e en 2008 par une entitĂ© anonyme sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto, la blockchain a Ă©tĂ© conçue comme solution au problĂšme de double dĂ©pense (voir plus bas…) dans la monnaie numĂ©rique.

Le premier et le plus cĂ©lĂšbre usage de cette technologie fut Bitcoin, une nouvelle forme de monnaie numĂ©rique dĂ©centralisĂ©e. Cependant, les piliers de cette technologie, la cryptographie Ă  clĂ© publique et/ou les rĂ©seaux distribuĂ©s, ont Ă©tĂ© posĂ©s bien avant par les visionnaires de l’informatique et de la sĂ©curitĂ© numĂ©rique.

La « double dĂ©pense » est un problĂšme connu des systĂšmes de paiement numĂ©riques. Cela se produit lorsqu’une seule unitĂ© de monnaie numĂ©rique peut ĂȘtre dĂ©pensĂ©e plusieurs fois. Cette situation est possible car les fichiers numĂ©riques peuvent ĂȘtre copiĂ©s et rĂ©utilisĂ©s – comme lorsque vous copiez une photo ou un document sur votre ordinateur.

Dans le contexte de la monnaie numĂ©rique, sans un mĂ©canisme de contrĂŽle spĂ©cial, une personne pourrait potentiellement effectuer plusieurs transactions avec le mĂȘme argent numĂ©rique, tout comme l’on pourrait dupliquer un fichier numĂ©rique.

La maniĂšre dont la blockchain rĂ©sout ce problĂšme est par l’utilisation d’un registre public (la blockchain elle-mĂȘme) qui enregistre toutes les transactions. Une fois enregistrĂ©e, une transaction ne peut ĂȘtre ni modifiĂ©e ni supprimĂ©e, ce qui empĂȘche qu’une mĂȘme unitĂ© de monnaie puisse ĂȘtre utilisĂ©e deux fois.

Fonctionnement de la Blockchain

La blockchain est un livre de comptes numĂ©rique public qui enregistre les transactions dans des blocs. Ces blocs sont liĂ©s et sĂ©curisĂ©s par de la cryptographie, formant une chaĂźne ininterrompue qui est partagĂ©e entre tous les utilisateurs du rĂ©seau. Cette structure dĂ©centralisĂ©e assure que chaque transaction est immuable et transparente, rendant tout effort de falsification extrĂȘmement complexe, voire impossible pour les attaquants.

Les NFTs et leur place dans l’Ă©cosystĂšme Blockchain

Les NFTs, ou jetons non fongibles, sont des actifs numĂ©riques distincts qui ont rĂ©cemment gagnĂ© en popularitĂ©, en particulier dans le domaine de l’art et de la collecte numĂ©rique. Ces jetons sont uniques et indivisibles, reprĂ©sentant la propriĂ©tĂ© sur des actifs numĂ©riques comme les Ɠuvres d’art, les jeux, la musique, et plus encore. Leur caractĂšre non fongible et leur authenticitĂ© vĂ©rifiĂ©e par la blockchain les rendent prĂ©cieux pour les collectionneurs et crĂ©ateurs Ă  travers le monde.

Rîle et Impact des NƓuds dans la Blockchain

Les nƓuds fonctionnent comme les gardiens de la blockchain, maintenant le rĂ©seau et validant les transactions. Chaque nƓud possĂšde une copie de l’intĂ©gralitĂ© de la blockchain et participe Ă  son actualisation et Ă  sa vĂ©rification.

Bien que nĂ©cessaire Ă  la dĂ©centralisation et Ă  la sĂ©curitĂ© de la blockchain, les nƓuds, en particulier ceux utilisĂ©s pour le minage des cryptomonnaies comme Bitcoin, sont souvent critiquĂ©s pour leur consommation Ă©lectrique Ă©levĂ©e.

Blockchain et minage

Consommation Electrique et Impact Ecologique

La preuve de travail, le mécanisme par lequel les transactions Bitcoin sont validées, requiert une puissance informatique considérable, se traduisant par un impact écologique significatif.

La consommation d’Ă©nergie pour le processus de minage de Bitcoin a soulevĂ© des inquiĂ©tudes environnementales mondiales. En rĂ©ponse, des alternatives telles que la preuve d’enjeu ont Ă©tĂ© proposĂ©es et sont appliquĂ©es dans des cryptomonnaies plus rĂ©centes, rĂ©duisant ainsi l’empreinte Ă©nergĂ©tique de la blockchain.

Conclusion

La blockchain est bien plus qu’une simple infrastructure pour les cryptomonnaies.

Elle reprĂ©sente une vĂ©ritable Ă©volution dans la maniĂšre dont nous gĂ©rons et conceptualisons la propriĂ©tĂ© numĂ©rique. Cependant, tandis que les NFTs illustrent le potentiel de la blockchain pour redĂ©finir l’art et la collecte, les enjeux environnementaux du minage de cryptomonnaies rappellent que des innovations technologiques responsables sont nĂ©cessaires.

Alors que la blockchain continue de mûrir, les recherches et les efforts pour atténuer son impact écologique vont sans doute façonner son avenir.

Le gros dictionnaire :